Poème : « L’apprenti tragédien » par Eric Blanc

Un soir, excité par de classiques lectures,

Un apprenti rimeur se sentit assez mûr

Pour coucher quelques vers, sur des feuilles impatientes

De s’emplir à l’envi de strophes enivrantes.

                                            *

Sans peur du ridicule, de son talent certain,

Il choisit sans scrupule l’auguste alexandrin.

La verve vive au bout des doigts, il songea : « Chiche !

Décompte jusqu’à douze, césure à l’hémistiche. »

                                           *

Voici notre amateur dans l’habit de Racine,

De Molière ou Rostand, cherchant la rime fine.

Il rêva d’aventures, de dames et d’honneur,

De galants gentilshommes, et d’habiles bretteurs.

                                           *

Des histoires de cœur, dialogues faisant mouche,

« Morbleu ! », « hardi ! » et « diantre ! » par petites touches.

Il se voyait déjà, le soir de la première,

Le triomphe assuré et la gloire sincère.

                                         *

Hélas pour notre homme, notre triste compère,

Il ne put rien de mieux que garder nez en l’air ;

Les mots se refusèrent à laisser choir leur sève

Et les muses campèrent sur leur piquet de grève.

                                       *

Point de « Madame », « Messire », de capes ni d’épées.

Sa plume sécha au vent, mais pas sur le papier.

Quand les chaudes tirades se firent trop désirer,

Il se dit : « Tragédien, quel pénible métier ! »

                                          *

Vexé comme un pou gras, il reprit sans splendeur

Ses chats décousus sur Facebook et Twitter…

Publicités

One response to “Poème : « L’apprenti tragédien » par Eric Blanc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :