Poème : « Jouvence » par F.Torlan

 Jouvence

Où s’en vont-ils toujours, mes souvenirs d’enfance?

Sacs de billes, loup glacé, cache-cache et chat perché,

Ces mondes imaginaires où il fait bon rester,

Où les tracas des grands s’enrobent d’insouciance.

*

Que j’aimerais parfois l’élixir de jouvence,

Parfum barbe à papa, couleur poudre de fée,

Boire une dernière fois, pour qu’en quelques gorgées

Même le temps d’une journée, revienne mon innocence.

*

Alors à petits pas, j’irais me réfugier

Dans un jardin secret, pour y faire pousser

Des arbres à contes de fée, des roses éclats de rires.

*

J’arroserais le tout de jeux et de magie.

Le menton dans la main, je laisserais grandir

Les rêves et les projets qui fleuriraient ma vie.

F. Torlan

In atelier poèmes d’enfance et calligrammes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :