Haïku : « Une vie en trois haïku » par Margareta Stein-Andreotti

Une vie en trois haïku

Nourrisson tout rose

Dans un panier reposait

Veillé par un ange…

 *

Femme bien dolente

Eut divan pour accueillir

Son laisser-aller…

 *

L’âge mûr exhorte,

Le diable porte sur le marbre

Sa bien-aimée en lin…

Margareta Stein-Andreotti

Série de plusieurs haïku autobiographiques écrits lors de l’atelier sur l’haïku.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :