Sonnet : « Ecriture » par F. Torlan

 Ecriture

Ecriture, comme un hurlement silencieux,

Comment pourras-tu devenir un jour ce livre ?

Tous ces moments que tu m’infliges de revivre !

Tu es mon alcool, nécessaire et venimeux.

 *

Comment ne retenir que les instants heureux,

Sans jamais recourir à l’ivresse d’être ivre ?

Comment te sourire alors que mon âme se givre ?

Plus facile de rester derrière ce masque odieux.

 *

Illusions caverneuses de ce théâtre d’ombres,

Méandres de la vie qui sont parfois si sombres.

Le refuge que tu m’offres lorsque je t’imagine,

 *

Plus que tout sentiment me réchauffe le cœur.

Alors, d’autres horizons devant moi se dessinent,

Lever d’avenir radieux pour un si doux rêveur.

F.Torlan

Sonnet à trous (dernier mot de chaque vers imposé) écrit dans le cadre de l’atelier d’écriture « Jeux Poétiques ». Exercice extrait du livre Atelier d’écriture-150 jeux de lettres et exercices de rédaction de Franck Evrard (Ellipses).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :